Kanje, la nouvelle collection que propose depuis février 2017 la talentueuse styliste Krystal Shabani est faite de perles végétales appelées sikesike.

C’est le rêve d’une petite fille qui se réalise. A côté des poupées et autres jouets féminins, il y avait ces amandes à la peau lisse, non-comestibles qui tombaient des gros arbres de la maison. «L’idée de porter ces perles remonte à ces courses effrénées que nous menions à la maison pour ramasser les sikesike tombés dans le jardin », se rappelle Krystal Shabani. Une vingtaine d’années plus tard, la jeune styliste de 25 ans a trouvé à ses trésors d’enfance une place de choix : le cou. Les sikesike avec lesquels sont fabriqués les colliers de la collection Kanje (qui veut dire «à moi» en kirundi) sont des perles végétales rares, qu’on ne trouve qu’en Amérique latine (Bolivie) et dans certains pays d’Afrique. «J’avais besoin d’explorer les matières propres à mon pays, afin d’apporter une touche d’originalité dans mes créations», explique la fondatrice de la maison Krysbel. D’autant plus que «la plupart de nos bijoux sont fabriqués en Chine. Non seulement la qualité n’est pas fameuse mais cela manque surtout d’originalité».

Un second souffle pour les sikesike

Généralement utilisé au Burundi dans la fabrication des rideaux de fortune dans quelques bars miteux de Bujumubura, le sikesike se voit donc aujourd’hui offert, par la jeune femme, une seconde vie. En rouge, et en blanc, on oublierait presque qu’ils ont été ramassés à même le sol. «Le Burundi regorge tellement de trésors si vous saviez!» se réjouit la créatrice. De quoi nourrir les matières premières de la marque Krysbel, surtout prisée surtout par la diaspora burundaise et les expatriés au Burundi.

__________________________________________

Krystal Shabani ©DR

Burundaise, Krystal Shabani se lance dans la fabrication de bijoux et autres accessoires de mode en 2012, avant même la fin de ses études de Marketing à l’Université Leadership de Bujumbura. Depuis, elle a acquis un rôle de pivot dans la mode au Burundi : self-made woman, styliste, designer, ambassadrice du «made in Burundi»derrière la marque qu’elle porte à bout de bras «Krysbel»…  Et des projets ne manquent pas : ouverture d’une boutique, formation d’artisans, relancer l’évènementiel « mode et couture » à Bujumbura, et des commandes à remplir. A noter que : il faut compter 1h45min pour la fabrication d’un collier.

Les règles du Forum Jimbere

Le contenu des commentaires et des posts ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur au Burundi. Sont notamment illicites les propos injurieux, racistes, antisémites, appelant à des divisions ethniques, régionales ou à la haine, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une tierce personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, images) sans mentionner la source.
L’Équipe Web de Jimbere se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout post hors-sujet, répété ou promotionnel. Pour la commodité de lecture du Forum, il est interdit de poster un commentaire rédigé en lettres capitales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

30803018b67a08133140bcb55572214a0000000