L’Alliance Française de Gitega et l’Association Umunyinya se sont lancés le défis, depuis le début de l’année 2017, de promouvoir le théâtre dans les écoles. Reportage au lycée Ste Thérèse de Gitega.

 Un long weekend s’achève sur des rires d’adolescents, excités et heureux de leur découverte.  Le rideau se ferme sur des acteurs ravis, avec la promesse de s’ouvrir, sans doute, un jour, pour l’un ou l’autre  gamin de la salle. C’est d’ailleurs l’un des objectifs de ce projet,  fait savoir Longin Ndayikengurukiye, directeur de l’Alliance Française de Gitega, « Le but de ces présentations est de susciter l’envie et le goût du théâtre auprès de ce jeune public. Parmi eux, il y a sans aucun doute des talents cachés. »

 Une chose est certaine, les jeunes filles du Lycée Sainte Thérèse ne sont pas prêtes d’oublier les 2h passés dans la  grande salle, ce samedi 3 juin. « Nous avons très peu, pour ne pas dire jamais, d’activités en dehors des cours. C’est la première fois qu’on voit du théâtre ici. »  confie l’une d’elles.  Et comme toutes les premières expériences, celle là aussi ne fût pas sans surprise. Il faudra plusieurs fois, faire taire des élèves qui, totalement hystériques, commentaient, débattaient et évaluaient la pièce et les acteurs. Pendant le Zénith de la folie, pièce de Rivardo Niyonizigiye, les élèves, ne pouvant plus contrôler leurs émotions, devinrent pratiquement acteurs. Avec beaucoup d’amusement, nous assistâmes ainsi à deux pièces.

Avec un plaisir non feint, les acteurs de la jeune association Umunyinya, se sont appliqués à travers deux pièces, à promouvoir l’art du théâtre, inspirer les élèves par des sujets et des techniques modernes, objectif, par ailleurs de l’association, a renseigné Arthur Banshayeko. Un défi louable, remporté haut la main.

Les règles du Forum Jimbere

Le contenu des commentaires et des posts ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur au Burundi. Sont notamment illicites les propos injurieux, racistes, antisémites, appelant à des divisions ethniques, régionales ou à la haine, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une tierce personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, images) sans mentionner la source.
L’Équipe Web de Jimbere se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout post hors-sujet, répété ou promotionnel. Pour la commodité de lecture du Forum, il est interdit de poster un commentaire rédigé en lettres capitales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

84b9a64a321eb7c1eeed280662098eff((((((