Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Publi-Reportage

35 millions d’euros pour le développement communautaire

©Jimbere| L’ Ambassadeur de l’UE au Burundi avec ceux d’Allemagne, de Belgique, de France et des Pays-Bas, dans la commune Vumbi, province Kirundo

Une délégation de l’Union européenne (UE) au Burundi composée de l’Ambassadeur de l’UE au Burundi et des ambassadeurs d’Allemagne, de Belgique, de France et des Pays-Bas, a effectué une visite, du 19 au 20 novembre 2020 à Kayanza, Ngozi et Kirundo afin de s’enquérir de l’état des lieux de 7 projets financés par l’UE et les Etats membres dans cette partie nordique du pays.

Comme le fait savoir Claude Bochu, Ambassadeur de l’UE et chef de la délégation, ces projets financés interviennent dans des secteurs clés comme l’alimentation, le développement rural, la gouvernance locale et la santé. Ils touchent toutes les couches sociales.

Selon les témoignages des bénéficiaires directs, l’impact est très considérable. « Ils ont touché des secteurs qui nous tiennent à cœur, nous qui vivons principalement du travail des mains. Ces domaines font notre quotidien, et nous étions en mauvaise posture avant l’avènement de ses projets. »

Auxfin G50, la solution pour l’agriculture moderne

Colline Nyabihanga en Province Kayanza. Les ambassadeurs rencontrent les groupes d’agriculteurs qui utilisent les outils digitaux. Grâce à Auxfin Burundi soutenue par les Pays-Bas, ces groupes contribuent à la vulgarisation des bonnes pratiques via l’outil Agricoach par la plateforme Seedonline.

Pour Sylvestre Kamwenubusa, agro-éleveur de Nyabihanga, les résultats ont été meilleurs suite à l’accès facile aux semences qui a augmenté la production agricole.

Les multiplicateurs des semences ne tarissent pas d’éloges

Dans la commune Gashikanwa de la province Ngozi, la délégation de l’UE a visité le centre semencier de Sigi dont la promotion du développement rural passe par la multiplication des semences. Ce projet financé par BMZ (Allemagne) et mis en œuvre par Welthungerhilfe avec la fondation Stamm, est, comme l’indique Claude Bizimana, un semencier de ce centre, bénéfique du fait qu’avant il pratiquait l’agriculture de façon rudimentaire mais avec le projet, il la pratique de façon moderne.

Plus au nord encore, sur la colline Rusubije, de la commune Ntega en province Kirundo, la délégation a visité des hangars d’un producteur semencier pour l’usage de la communauté dans le cadre du projet Tubeho Neza soutenu par l’Union européenne. Toujours à propos de ce projet, les ambassadeurs ont ensuite rencontré un groupe des femmes « mamans Muco » à Nyakibingo, qui font la sensibilisation auprès des autres femmes pour nourrir leurs enfants de façon équilibrée. Spéciose Nemeyimana, une bénéficiaire, fait savoir que, grâce à l’accomplissement des conseils et enseignements tirés de ce projet, ses enfants qui souffraient de malnutrition ont repris du poids et se portent bien.

Les domaines de Santé et de Bonne gouvernance renforcés

Le projet Twiteho Amagara financé par l’UE implanté en province Kayanza, Ngozi et Cibitoke, a contribué à accroitre l’accessibilité universelle aux services de santé de qualité au CDS Kayanza, y compris la santé sexuelle et reproductive, comme l’indique Dr Célestin Congera, chef de district Kayanza.

Délégation de l’Union européenne (UE) au Burundi en visite au CDS Kayanza

Au niveau de la bonne gouvernance, le respect des droits de la personne humaine, spécifiquement ceux des femmes, de leur statut social et culturel est réel grâce aux réalisations du projet Mukenyezi Urashoboye (Femme tu es capable) appuyé par la Franceetopérantau chef-lieu de la commune Gashikanwa à Ngozi.

Même constat en commune Vumbi de la province Kirundo où opère le projet Every voice counts de CARE Burundi, financé par les Pays Bas qui vise l’autonomisation des femmes et des filles les plus marginalisées afin de participer de façon effective dans le processus de prise de décision dans leur communauté et dans la gouvernance. Les bénéficiaires saluent les initiatives de donateurs et promettent qu’ils vont assurer la continuité de ces projets vu qu’ils tendent vers la fin.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Aliquam sem, et, commodo fringilla id dolor. libero. adipiscing libero ut