Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Infrastructures

« 5 mois pour reconstruire le marché de Kamenge »

L’annonce a été faite hier lors du lancement officiel des travaux de réhabilitation et d’extension dudit marché par le Général Agricole Ntirampeba, président de la Commission chargée de l’opération …

Devant des journalistes, le président de la commission de réhabilitation du marché de Kamenge a indiqué qu’il est prévu à la fois une réhabilitation et une extension, car, selon lui, il y’a cette possibilité. Les pertes avec l’incendie ? « Elles sont évaluées à plus de 4 milliards de Fbu. »

Au cours de ce point de presse, le Général Ntirampeba a également dévoilé le nouveau plan du marché. Ainsi, a-t-il précisé, trois blocs en étages et des hangars seront érigés pour constituer un total de 1.670 places, au lieu des 1.589 que comptait l’ancien marché.

Et pour faciliter l’intervention contre d’éventuels accidents liés à l’incendie, un espace sera réservé à deux grandes voies croisées pour donner un passage assez ouvert au camions extincteurs. Quatre points d’eau incendie seront également installés à l’intérieur du marché pour faciliter l’approvisionnement en eau, a tenu à préciser Ir. Jean Mwamba qui dirige les travaux.

Entre espoir et interrogations …

Concernant ce qui a été fait depuis l’incendie qui a ravagé ce marché le 2 octobre dernier, le Général Ntirampeba indique que l’étude géotechnique du sol et la démolition des restes du marché incendié, sont déjà terminées. Quant au coût total des travaux, il est estimé à 1.8 milliard de Fbu. Et de préciser que la commission a déjà recouvré plus de 40% des 2,1 milliards de Fbu promis par différents opérateurs économiques et cadres de l’Etat pour la reconstruction de ce marché.

Côté commerçants, grande a été la joie à l’annonce du lancement officiel de ces travaux. « Il était temps », a lancé une vendeuse des tomates rencontrées à la 11ème avenue de la Zone Cibitoke où une partie des vendeuses des condiments ont été installées. « Nous espérons regagner notre marché au plus vite, et quitter cette précarité », confie une autre.

Malgré cette joie, quelques interrogations persistent. « Où est passée l’aide promise par le Chef de l’Etat aux commerçants », s’interroge une maman dont les marchandises sont étalées même le sol. L’autre inquiétude soulevée par un commerçant sous couvert d’anonymat est relative à l’octroi des places dans le nouveau marché : « Les anciens occupants prioritaires avec l’octroi des stands ? »

D’après lui, à chaque fois que les marchés sont réhabilités en mairie de Bujumbura, de nouveaux occupants surgissent de nulle part, et servis au détriment d’anciens commerçants. Une question qui mérite d’être analysée par la commission. Mais à chaque chose son temps, dit-on.

Dans le cadre du projet « Tuyage » financé par l’USAID, le Magazine Jimbere s’associe avec Search For Common Ground au Burundi (partenaire de mise en œuvre du projet) dans la production d’une série d’articles économiques

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
ut leo. ipsum tempus Lorem tristique efficitur. Praesent consectetur ut neque.