Le leadership, la masculinité positive, la résolution pacifique des conflits  ont été quelques-unes des thématiques abordées lors de la formation des bénéficiaires du projet de SFCG. Des femmes de  poigne  identifiées par l’APFB sont parmi les bénéficiaires.

Mardi 27 novembre 2018, 10h30. Les bénéficiaires du projet « Soutenir les femmes leaders d’aujourd’hui et de demain  pour faire avancer la paix au Burundi » sont  regroupés dans une salle de classe au chef-lieu de la commune Mabanda. Des femmes,  quelques-unes enfants dans les bras, des jeunes filles, et des hommes se sont levés de bonne heure pour ce grand rendez-vous. « J’ai quitté mon domicile à 6h30 pour être à l’heure », susurre Ildegonde Ndayisenga.

Ildegonde, Émelyne,  Vanessa … et la quarantaine de bénéficiaires présents  auront du 26 au 30 novembre  à échanger, débattre, décortiquer différents thèmes entre autre le leadership, le plaidoyer,  la résolution pacifique des conflits.

Beaucoup  ne sont pas des bleus en  la matière. Ils sont venus  aiguiser leurs connaissances.  Emelyne Nindamutsa, 19 ans en est l’exemple éloquent. Deux fois par semaine, elle brave l’incompréhension  des  filles de son âge en les  introduisant à la santé sexuelle et reproductive, et à se prévenir des grossesses hors mariage au sein de l’association Nico twiyemeje.

Se perfectionner

Pour Emelyne, les qualités d’un leader -une des thématiques abordées- ont retenu son attention. «Nous traitons des questions délicates dans notre association. Et en tant que leader, il faut savoir quelle approche adopter pour  atteindre de meilleurs résultats.»

Se défaire des conflits étant quasi impossible, Mireille Hatungimana – une bénéficiaire-  l’a si bien vécu quand elle a eu des frictions avec une  voisine.  Elle sait dorénavant quelle ligne adopter pour calmer les tensions : «Maintenant je sais que l’apaisement est la meilleure option»

Pour s’assurer de la réussite de la formation, une épreuve pré-test et post- test sur le contenu de la formation sera  donnée à tous les participants.

Les règles du Forum Jimbere

Le contenu des commentaires et des posts ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur au Burundi. Sont notamment illicites les propos injurieux, racistes, antisémites, appelant à des divisions ethniques, régionales ou à la haine, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une tierce personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, images) sans mentionner la source.
L’Équipe Web de Jimbere se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout post hors-sujet, répété ou promotionnel. Pour la commodité de lecture du Forum, il est interdit de poster un commentaire rédigé en lettres capitales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

sed ut tristique id venenatis, libero Aenean at ultricies luctus