Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Entrepreneuriat

En 10 ans de l’Api, 375 entreprises ont bénéficié des avantages du Code des Investissements

  • 2008, l’Agence de Promotion des Investissements (Api) est créée. Parmi son agenda : stimuler l’investissement à travers le Code des Investissements qui accorde des régimes douanier et fiscal privilégiés aux acteurs économiques locaux ou étrangers qui veulent se lancer dans les « secteurs prioritaires du pays »
  • Au total, jusqu’en 2018, 375 entreprises ont bénéficié des avantages du Code des Investissements en échange d’investissements consistants (plus de 1,5 milliard Fbu) et d’emplois décents (près de 20 000).

« L’Etat en accordant les exonérations, et autres avantages, doit faire le suivi pour voir si les objectifs qu’il s’est assigné en promulguant le Code ont été atteints et que les exonérations accordées ne sont utilisées qu’à des fins pour lesquelles elles ont été octroyées », a indiqué Serge Nsabimana, Directeur a.i. de l’API, dans le mot d’ouverture d’un atelier de restitution du Bilan du Code des Investissements 2018, ce mercredi au Best Outlook Hotel.

« Ainsi, le Bilan vient répondre au souci du Gouvernement et des citoyens burundais de savoir ce que les entreprises ayant bénéficié des avantages du Code des Investissements apportent à l’économie du pays », a-t-il ajouté.

Pour l’année 2018, seulement 32 entreprises ont fait objet du Bilan du Code des Investissements – moins de 10% des entreprises qui ont bénéficié des avantages du Code depuis 2008. Selon David Muvunyi, Chef de Cellule Suivi et Évaluation à l’agence, qui exposé les résultats du Bilan, sur la trentaine d’entreprises visitées cette année, seulement 14 avaient dépassé le montant d’investissements prévisionnels, alors que du côté des emplois prévisionnels à créer, 18 entreprises ne l’avaient pas encore réalisé.

Manque de ressources pour un suivi efficace

Par ailleurs, il est difficile de statuer sur les retours des entreprises qui bénéficient des avantages du Code des Investissements car les enquêtes du Bilan portent sur des petits échantillons a l’image de ceux des années antérieures.  

Un souci, en outre, soulevé le Directeur a.i. de l’Agence en marge de la célébration du dixième anniversaire de la création de l’institution, qui aura noté le budget insuffisant alloué à leur mission contraignant l’agence à concentrer leurs activités à Bujumbura.

D’autre part, à l’heure des nouvelles technologies de l’information, l’institution ne propose pas encore l’enregistrement d’entreprises en ligne.

« Depuis 2013 avec la création du Guichet Unique de création des entreprises, 13 635 sociétés ont été créées dont 8.540 ont été immatriculées entre 2018 et 2019 grâce au projet de mise sur pied des coopératives collinaires », fait savoir le Directeur Général de l’API.  

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
massa non id vulputate, tempus Sed Lorem ipsum