Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Economie

Commerce extérieur du Burundi : les exportations dominées (toujours) par les produits agricoles, les importations par les produits pétroliers

©Jimbere│Sur le quai du port de Bujumbura

Au second semestre de 2018, si la balance commerciale est restée déficitaire (-604 194,1 millions de Fbu), l’ensemble des échanges avec le reste du monde s’est légèrement amélioré (+0,47%) passant de 866 905,5 millions de Fbu à la même période de 2017 à 870 640,9 millions de Fbu.

Les dernières statistiques détaillées sur les opérations d’échanges commerciaux de biens avec l’extérieur sont publiées par l’OBR (Office Burundais des Recettes) : au second semestre de 2018, les exportations se sont fixées à 133 223,4 millions de Fbu (-16,8% par rapport à 2017), et les importations à 870 640,9 millions de Fbu (+3,6%). Et le déficit de la balance commerciale de s’accroitre de 10,6%

Plus de 40% de la valeur des exportations constituées par le café

La part des produits agricoles dans les exportations du Burundi reste prépondérante :  à eux seuls, ils constituent plus de 67% de la valeur totale des exportations domestiques – le café 40,6%, le thé (16,9%), la farine de blé (6,8%), le tabac (3,0%), …  La seconde position est occupée par les produits miniers : l’or (13,7%), les minerais de niobium (7,0%), les minerais de tungstène (1,4%), les minerais de tungstène et leurs concentrés (1,3%), etc.

Parallèlement, du côté des importations, les produits pétroliers se taillent la part du lion à raison de 17,4 % des achats à l’extérieur du pays, suivi des médicaments (5,8%), du vaccin pour la médecine humaine (2,6%), des engrais minéraux (2,5%), du ciment (2,0%), etc.

L’Europe le client fidèle, l’Asie le plus grand fournisseur

Le marché européen reste le plus grand marché d’écoulement du Burundi avec une part 37,6% dans les exportations, suivi de l’Asie et de l’Afrique avec respectivement 32,6% et 26,7%. L’Océanie occupe la dernière position avec 0,2% de la valeur totale des exportations.

De l’autre côté, l’Asie reste le principal marché d’approvisionnement du Burundi avec 56,4% de la valeur totale des biens importés, suivi de l’Afrique (25,7%), de l’Europe (18,5), de l’Amérique (1,4%) et enfin de l’Océanie (0,1%).

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
sem, Donec mattis felis Aliquam venenatis, eleifend fringilla libero Lorem efficitur.