Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
FrenchEnglish
Kirundi
Femmes Leaders

DUSHIREHAMWE, les femmes au front

Tous âges confondus, les femmes de la commune Nyabiraba sont désormais conscientes  que leur lendemain repose entre leurs mains. Rencontre avec des femmes aux divers exploits.

Donavine, Anastasie, Geneviève, Espérance, pour ne citer que celles-là,  font partie des femmes de poigne qui font bouger les choses à Nyabiraba. Elles ont été  longtemps laissées à la traîne et sont prêtes à changer la donne.
« Abagore ntitwemerana (les femmes ne se reconnaissent pas mutuellement leur valeur, ndlr) », lâchera Donavine Nibizi, une enseignante. Godeliève Bukuru ne se remet pas d’avoir de très peu raté le poste de chef collinaire à Kinyami.  « J’étais à égalité avec le vainqueur.  Ils ont priorisé  le candidat le plus âgé pour m’écarter », rigole-t-elle tout même.

Avec le projet de SFCG, qui d’ailleurs a mis la femme au premier plan, toutes sans exception comptent  prendre le dessus  sur la vie tant sociale que financière de leur commune. Déjà à l’œuvre dans la commune de Nyabiraba, Dushirehamwe s’est donnée pour mission la résolution pacifique des conflits, l’orientation des victimes de violences sexuelles, la recherche d’avocats volontaires pour défendre lesdites victimes etc.  Et d’ailleurs ces activités portent déjà des fruits. « Beaucoup de personnes se tournent vers nous pour résoudre l’un ou l’autre conflit, avant de le référer aux autorités habiletés», confie Godeliève Bukuru.

Rodées

Toutes affirment d’ailleurs qu’elles ne sont pas novices en matière de leadership.  «Ces formations  ont renforcé nos connaissances et nous ont rappelé que nous devons travailler en équipe pour plus d’efficacité», atteste Donavine Nibizi.

Godeliève Bukuru le confirme. Doyenne du groupe, elle s’est également munie d’un certificat de participation pour attester de son ancienneté en leadership.

Pour s’assurer un vrai succès, les dames de Dushirehamwe se sont alliées aux hommes  de parole de leurs collines respectives.  Ces bénéficiaires se sont imposé un agenda strict pour  exécuter leur plan d’action. Elles se sont réparties  sur  les quatre zones que compte la commune Nyabiraba. Les actions  primordiales   qu’elles mèneront sont entre autres la  construction de l’Ecofo Mugendo, la reconstruction d’une  fontaine publique à Bubaji, etc.

Quoiqu’animées d’une volonté inébranlable, les frais de déplacement, le matériel pour la construction et une petite collation reste un frein à ce plan d’action.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
sit velit, at eget pulvinar ut