On la citera en exemple pour sa part sans égale dans l’éducation des enfants . On chantera, volontiers,  son élégance naturelle ,  sa dignité dans les épreuves ,  sa bonté et son amour inconditionnelles . On la préférera silencieuse, Nta mugore avuga ijambo, un brin soumise, résignée face au tout puissant patriarcat…

Pourtant la femme burundaise est tellement plus que cela! Héroïnes non-chantées de la paix, les femmes burundaises ont été les pionnières dans la restauration du dialogue entre les ethnies meurtrières. Mais cela, on ne le dira pas souvent. Victimes des crises cycliques qu’a connues le Burundi et gestionnaires de leurs conséquences, les Burundaises se sont retrouvées agents économiques, médiatrices dans les familles, entrepreneures, etc. Elles ont bravé la peur, les préjugés et se sont regroupées, pour la plupart, dans de petites associations d’entraide. Elles sont devenues des leaders dans leurs communautés. Avec une hargne d’enfer, ensemble, elles sont venues à bout des petites et grosses misères. Elles ont soigné, nourri, reconstruit leurs foyers. Mais par dessus tout, elles ont réglé des conflits, ramenant le vivre-ensemble dans leurs communautés.

Mais le temps passe, vite, très vite. Ces femmes leaders avaient 30, 40, 50 ans dans les années 90, aujourd’hui certaines sont mortes et d’autres vivent leurs dernières années.

Il est donc urgent de passer le flambeau.

C’est dans cette optique que l’ONG Search For Common Ground, sur financement du Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (UNPBF) a lancé le projet Soutenir les femmes leaders d’aujourd’hui et de demain pour faire avancer la paix au Burundi afin de renforcer les capacités des leaders actuelles, mais surtout pour préparer la relève auprès de la nouvelle génération. L’objectif est que d’ici fin 2019, il y ait 100 nouvelles femmes leaders, à travers tout le pays.

Un ambitieux projet auquel prennent part plusieurs associations, dont le Magazine Jimbere qui vous proposera une série de douze numéros sur cette thématique.

Dans ce premier numéro, nous avons donc mis un point d’honneur à esquisser quelques portraits de femmes influentes dans ce qu›elles font. Des femmes peu ordinaires (une entrepreneure écolo, une boxeuse, une styliste…) qui ont toutes en commun, une chose: la passion pour un peu plus de vie.

A propos de l'auteur

Journaliste, Directrice des Publications du Magazine Jimbere

Articles similaires

Une réponse

Les règles du Forum Jimbere

Le contenu des commentaires et des posts ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur au Burundi. Sont notamment illicites les propos injurieux, racistes, antisémites, appelant à des divisions ethniques, régionales ou à la haine, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une tierce personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, images) sans mentionner la source.
L’Équipe Web de Jimbere se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout post hors-sujet, répété ou promotionnel. Pour la commodité de lecture du Forum, il est interdit de poster un commentaire rédigé en lettres capitales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

id tristique dictum sed odio Phasellus ipsum Praesent