Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
FrenchEnglish
Kirundi
Musique

Laurette Tetero, première burundaise à remporter la Primusic

©Jimbere | La gagnante du Primusic 2019 avec le chèque de 25 millions Fbu de la Brarudi

L’heureuse gagnante de la 4ème édition de la Primusic est une jeune fille de 19 ans qui a représenté la mairie de Bujumbura. Elle rentre avec 25 millions Fbu, et le chemin tout tracé pour une carrière musicale

Si Shaggy était présent au terrain de l’ETS Kamenge il aurait probablement entonné strength of a woman. Certes, Tetero l’a prouvé, cette force tranquille de la femme. D’une voix maîtrisée, elle interprète «Stay » de Rihana, à la grande joie d’un public emporté par la jeune diva dont le talent éclot en cet été 2019 sur la scène musicale du Burundi.

Il y a deux mois, si on demandait à un mélomane de Buterere, Kanyosha, Kamenge, Bwiza…s’il connaissait Tetero, la réponse aurait certainement été « Non ». Jusqu’à son sacre, elle comptait 98 followers sur Twitter et 1 625 abonnés sur Instagram. Portée notamment par une machine d’amis et soutiens très actifs sur les réseaux sociaux qui ont assuré sa promotion et lui ont fait gagner une longueur d’avance sur ses concurrents en termes de popularité, elle a pu prouver au public qu’elle couve une carrière artistique prometteuse.

Celle qui termina ses humanités générales en 2018 au très jésuite Lycée du Saint-Esprit fait savoir que ses premiers pas dans la musique sont sous la douche. Oui !
Inspirée par un membre de sa famille (Samantha, deuxième place dans la Primusic, éditions 2012 et 2013
), Tetero avait terminé première (lors des sélections) parmi les 163 candidats représentants la province de Bujumbura et la Mairie.

De la curiosité au sacre

« Je me suis faite inscrire dans la Primusic juste par curiosité. Je n’avais jamais rêvé être la première dans la province de Bujumbura, encore moins remporter un trophée et les 25 millions », confie –t-elle. « Je me disais qu’il faillait seulement passer à la télévision et je ne m’attendais pas à remporter la première place ».

A tâtons, sans même être sûre d’elle, la gagnante rentre avec une somme de 25 millions Fbu. Lors des sélections, elle avait déclaré que si jamais elle remporte cette somme, elle allait débuter une carrière solo et un parcours artistique tourné notamment vers l’émulation des autres filles et femmes à se réaliser dans tous les domaines.

Peut-on espérer un début de carrière musicale pour la pépite que nous offre l’édition 2019 de la Primusic?
À voir la suite des autres lauréats de cette compétition,
Rally Joe en 2012, Patient Matabaro (2013), Christian Ninteretse (2014), qui sont tombés dans les oubliettes après avoir empoché les millions, espérons que Tetero va prouver le contraire.
Tout périple commence par un premier pas et la jeune citadine vient de le marquer, de façon magistrale.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
diam Phasellus quis suscipit Aenean mi, tristique vel, dolor sem, vulputate,