Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
FrenchEnglish
Kirundi
Femmes Leaders

REJA, « La jeunesse, ce sont les réalisations »

Alphonsine, Donatien, Hérménégilde, trois jeunes aux  casquettes différentes. Brillant de par  leurs réalisations dans la commune Rugazi, ils inspirent au quotidien la jeunesse de la commune aux mille palmiers.

Alphonsine Nsabimana,  l’as du volontarisme

Nouvellement finaliste des humanités générales,  cette volontaire de la Croix- Rouge  a consacré, parallèlement à ses études, une partie de sa vie  au bien-être des habitants de la zone Muzinda en commune Rugazi.  Donneuse régulière de sang, ses airs timides ne lui donnent surtout pas le profil d’une personne qui  vole aux secours des victimes d’abus sexuels et  de vulnérables. Alphonsine s’emploie également à construire les maisons des nécessiteux.

Profitant  d’une  formation notamment  sur le leadership dans le projet de SFCG, Alphonsine aspire à être plus présente pour ceux qui sont dans le  besoin. «Il fut un temps, je prétextais mes études pour ne pas remplir mes tâches», avoue-t-elle.  Une « lâcheté » dont elle veut se débarrasser. Son entourage  lui donne parfois  du fil à retordre mais elle reste droite dans ses bottes : « Nombreux sont ceux qui disent que nous n’avons pas le profil de ce que nous faisons  mais cela ne me décourage en aucun cas. »

Hérémenegilde Nyunganira,  le pèlerin de la paix

Enseignant- bénévole dans plus de quatre écoles, Herménégilde fait également partie de cinq jeunes leaders meneurs d’autres dans la commune de Rugazi.  Ce dernier sillonne zones et  collines de la commune Rugazi pour instruire  d’autres jeunes sur la technique de résolution pacifique de  conflit. Chaque société connaissant de conflit, il est, selon ce jeune, primordial  « que ceux qui font partie de cette dernière apprennent à les résoudre pacifiquement ».

Revigoré par la formation en  leadership, résolution pacifique de conflits et masculinité positive, Herménégilde aspire à ajuster son tempérament à ses missions. Se peignant comme une personne impatiente, trop stricte, Herménegilde  opte désormais pour une approche moins rude, mais plus convaincante. Toutes les tâches ne sont pas pour autant aisées. « Certaines jeunes pensent que nous le faisons pour de l’argent », se désole-t-il.      

 

Donatien Kubwayo : « Au nom de la protection des enfants »

Il a fait de la protection des droits de l’enfant une vocation.  Étant à la tête de la CPE (Commission pour la protection de l’Enfant), Donatien  dans son quotidien en découd avec l’abandon scolaire, les violences commises à l’école  ou entre jeunes via le plaidoyer, l’orientation des victimes vers les instances habilitées, etc.   Grâce  aux formations reçues par le SFCG, Donatien est conscient que l’intérêt financier ne doit pas prendre le dessus sur sa mission.  «C’est d’ailleurs l’une des caractéristiques d’un leader, il doit d’une certaine manière se sacrifier.»

Quoique la tâche s’avère ardue, Donatien n’est pas de ceux qui se laissent  abattre facilement : «Il faut convaincre délicatement mais sûrement.»

 

Un plan d’action pour aider les élèves à regagner l’école

Une quarantaine de bénéficiaires ont pris part dans les formations par le SFCG. Ces derniers se sont donné pour mission de faire un recensement de tous les élèves ayant abandonné l’école dans la précédente année scolaire pour ramener ces derniers sur la bonne voie.

 

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
nunc sed venenatis, at mattis sit libero. tempus elit. Aenean venenatis dictum