Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Mode & Tissus

Ritha Marie-Ange, le « bébé » styliste, continue à épater Bujumbura

À première vue, rien ne donne à Ange Ritha Kudusenge des allures de styliste. Pourtant en moins de deux ans, elle a déjà à son actif deux fashion shows. La troisième aura lieu ce samedi 7 avril.

MA ou encore Mary Angel, une marque bien connue dans l’univers grandissant de la mode au Burundi. À la tête de cette marque, une jeune fille de seize ans. Tiens donc! Au moment où des jeunes filles de son âge foulent le tapis rouge en portant des créations d’autres designers, Marie-Ange se démarque en portant et en faisant porter ses créations aux plus belles créatures de Bujumbura.

Retournons dans le passé.
En mars 2017, les Bujumburiens découvrent un « bébé » styliste lors de sa toute première fashion show The choice. Histoire de ne pas se faire oublier, la petite revient en septembre de la même année avec Shaza Fashion Show. Ça bosse dur.

La jeune fille ne donne pas de répit aux amoureux de la mode. Le 7 avril, elle fait de navettes entre différentes radios pour son troisième événement Afro Black Fashion Show prévu. Une occasion de montrer sa nouvelle collection Savage. Cette dernière est inspirée des hauts et des bas que traverse le continent africain.

Ne vous étonnez donc pas de voir une chemise avec une longue manche d’une part et une courte manche d’autre part. Ce design a bel et bien une signification. Et pour s’assurer du succès, Ritha Marie-Ange a collaboré avec le mannequin rwandais Jay Rwanda (Mister Africa 2017) pour le shooting de cette nouvelle collection.

Mais qui est vraiment Ritha Marie-Ange ? Enfant unique, rien ne présageait que la brillante élève, avec une note de 80% au secondaire, pouvait se tourner vers la mode. Ses parents la voyaient plutôt médecin. Rebelle, Ritha Marie-Ange ne le conçoit pas de la sorte. À six ans déjà, elle aime dessiner. Des dessins pas terribles selon se dires. Aiguisant son art d’année en année, elle aspire à devenir une designer reconnu…mondialement. On ne peut que lui souhaiter bonne chance.
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
amet, efficitur. nec Phasellus elit. id ante. lectus felis dolor