Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
FrenchEnglish
Kirundi
Football

Burundi Vs Tanzanie : en manque d’inspiration, les Intamba arrachent un nul

©Jimbere│Cédric Amissi en action pour le but burundais

Amissi Cédric, l’homme des grands matchs, à la 81ème minute marque le seul but burundais. Trois minutes plus tard, suite à une mauvaise communication entre le taulier des Intamba et sa défense, Simon Happy God Msuva égalise. Score final, 1-1. Un match aller marqué notamment par une méforme des Intamba. « Mutombola » s’explique …

Dès les premières minutes de la rencontre, les Taifa Stars s’imposent magistralement. Habitués à un jeu musclé, ils vont surpasser les Hirondelles sur tous les plans. La défense tanzanienne, peu dérangée par un Berahino transparent, malgré une bonne forme affichée en Europe, protège un milieu de terrain qui alimente l’attaque sous l’égide d’un certain Mbwana Samatta, qui multiplie les offensifs.

La cage de Jonathan restera inviolée tout le long de la première mi-temps grâce à la bonne performance du duo axial (Frédéric et David) impressionnant. Les Intamba répliqueront par des occasions disparates, mais nettes, comme celle de la 29ème minute lorsque Djuma Kaseja, portier des Taifa Stars, repousse la balle dans les pieds de Cédric Amissi, qui ne parvient pas à faire trembler les filets. Fin de la première tranche, 0-0.

La seconde mi-temps s’annonce comme la première, les offensives et tentatives  tanzaniennes se multiplient mais se heurtent à un bloc défensif, aidé par un Gaël Bigirimana des grands jours. Le cours du match changera à la 68ème minute, avec l’entrée en jeu du jeune Mohamed Amissi. Intenable. Il sera l’artisan de plusieurs occasions dangereuses. Finalement, à la 81ème minute, il fait craquer la défense adverse par une bonne combinaison avec Cédric Amissi bien positionné dans la surface de réparation tanzanienne, qui marque par un tir foudroyant. La joie du public ne durera pas longtemps. Trois minutes plus tard, les Taifa Stars égalisent par une bourde de Jonathan. Score final de la rencontre, 1-1.

Justification de la méforme des Intamba

Alors qu’on était habitué à une cohésion et une bonne communication des Intamba, surtout au niveau de la médiane, même devant les équipes de grande carrure, les Intamba n’auront pas fait bonne figure face aux voisins de l’est du pays : « Le peu de confiance des joueurs s’explique par le manque de compétition de la plupart d’entre eux, car n’ayant pas encore trouvé de clubs. Et pour ceux qui en ont, leurs championnats n’ont pas encore débuté, à part ceux qui évoluent en Europe, » a tenté d’expliquer Olivier Niyungeko, après le match.

Mais malgré une prestation peu convaincante de ses poulains, le sélectionneur espère une victoire au match retour ce dimanche 8 août : « Avec ce match nul, les Taifa Stars n’ont pas d’autre choix que d’ouvrir le jeu. On a toujours les mêmes chances de se qualifier. Et les joueurs voyagent un peu tôt et auront plus de temps pour se reposer. »

De nouvelles recrues prometteuses

« Mutombola », pour ce premier match des éliminatoires du Mondial de 2022 au Qatar, a titularisé pour la première des latéraux novices dans l’équipe, Joël Bacanamwo et Ramazani Diamant, tous évoluant en deuxième division belge, qui ont affiché bonne impression : « Pour ce tout premier, ils ont fait un grand match. Je les avais préparés à s’attendre à un jeu physique, ce qui explique leur jeu reculé. Maintenant qu’ils ont gouté au style africain, ils pourront effectuer des montées comme le football actuel l’exige aux latéraux. »

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
tristique Nullam elementum Lorem dictum Aenean elit. Praesent id vel, felis