Jimbere

Kirundi French English
Entrepreneuriat

Business : La plateforme 50 Million de Femmes Africaines ont la parole (50MAWSP), l’opportunité en or pour les Burundaises

Brigitte (32 ans), cordonnière à Gitega (au centre du Burundi). Son rêve : exporter ses produits en Afrique

Au Burundi, comme ailleurs en Afrique, les femmes entrepreneures se heurtent à plusieurs obstacles dans leurs initiatives tels que l’accès limité à l’information et aux opportunités de réseautage, des niveaux bas d’éducation ou de formation, des droits de propriété faibles … Financé par la BAD, le projet de la plateforme de réseautage 50 Million de Femmes Africaines ont la parole (50MAWSP) ambitionne d’apporter des solutions à ces défis …

Cela fait un bon bout de temps, qu’au Burundi, de plus en plus de femmes se lancent dans le business : le commerce, les loisirs, l’énergie, l’agriculture (moderne), l’environnement, …Une véritable force économique. Mais, sont-elles suffisamment équipées (en termes de formation, mentorat, moyens financiers, …) pour développer leurs business ? Les débats sur cette question ont déjà montré qu’elles sont encore confrontées aux barrières citées plus haut.  Mais cette situation va peut-être changer. A toutes ces Burundaises vaillantes, qui, chaque jour, se battent pour améliorer leurs situations, celles de leurs familles, communautés, et même du pays, une initiative est déjà en place pour appuyer leurs idées entrepreneuriales : la plateforme de réseautage en ligne www.womenconnect.org.

Une première en Afrique : la plateforme est destinée connecter 50 millions de femmes entrepreneures à travers 38 pays africains dont le Burundi. Elle vise à soutenir les initiatives d’autonomisation économique des femmes entrepreneures. Plus concrètement, la plateforme 50MAWSP va permettre à la femme burundaise entrepreneure de trouver des informations sur l’accès au capital, le renforcement des compétences, la création d’opportunités commerciales en ligne surtout en cette période de Covid-19, tout ceci dans le but contribuer à son autonomisation sociale et économique.

La plateforme de réseautage 50 Million de Femmes Africaines ont la parole (50MAWSP) est accessible via www.womenconnect.org, ou en téléchargeant l’application 50MAWSP à partir des boutiques d’applications mobiles App Store et Google Play. Ainsi, une commerçante de Makamba, au sud du pays, connectée à la plateforme, pourra par exemple parler ses pairs de la capitale Bujumbura, de l’Afrique de l’Est ou de l’Ouest, et d’ailleurs.

Financé par la Banque africaine de développement (BAD), au Burundi, le projet cible toutes les femmes entrepreneures, et est conjointement mis en œuvre par le Ministère de la Solidarité Nationale, des Droits de la Personne Humaine et du Genre et la Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC).

Femmes Burundaises d’affaires pourquoi ne pas en profiter, hâtez-vous, rejoignez-nous sur www.womenconnect.org, ou télécharger l’application 50 MAWSP Application.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top