Urasenga Cédric Danny Kagabo du Messager FC, avec le trophée de « Meilleur Joueur » de la Primus Ligue, saison 2017-2018

Le capitaine du Messager Ngozi, équipe championne de la saison, s’est vu offert le plus grand prix au footballeur burundais, celui du meilleur joueur de Primus League édition 2017/2018. Cédric Danny Urasenga a été le choix unanime des journalistes et professionnels du ballon rond burundais. Couronné lors d’une soirée de gala organisée par la Brarudi ce vendredi 1er juin à Zion Beach Hotel, le jeune de Ngozi était ému, surpris d’avoir été placé devant tous les joueurs des 16 équipes de la première division.

Tous en costumes, prêts pour la soirée, on avait du mal à reconnaître ces joueurs qui, il y a moins de deux semaines, étaient toujours sur les terrains de foot, sueur au front, pour essayer de décrocher la première place, donner de leur mieux pour leurs équipes respectives. Seuls les connaisseurs s’y retrouvaient, notamment par des styles de coiffure différant totalement de ceux des cadres de la Brarudi et des invités de marque qui y avaient pris part. La fête en cours sur fond de karaoké, avait attiré des anciennes gloires du ballon rond burundais, dont Malik Jabir. « C’est Malik qui arrive, le vieux en costard blanc rayé », montre du doigt Ismaël, journaliste de sport. « Je ne l’avais jamais vu de mes propres yeux. Je me rappelle juste qu’il était dans les livres de l’école primaire » rétorque un confrère.

Mais le moment le plus attendu de la soirée était évidemment l’annonce des trophées. Ainsi, Jean Jacques Eydelie, l’entraîneur français de l’équipe Le Messager de Ngozi sera proclamé « Meilleur coach de l’année », ce qui ne fût pas une surprise puisqu’il a donné la première place à son équipe. «J’ai été ravi de travailler avec ses jeunes. Ils sont disciplinés, respectueux et décisifs. Je pense qu’on gagnera encore plus», commentera-t-il.

Le prix du meilleur jeune espoir, la révélation de l’année, reviendra à Amin Hakizimana de l’Inter Star, tandis que le meilleur buteur de la saison sera Shaka Bienvenu, attaquant de Lydia Ludic Sport for Africa, avec à son compteur 29 but marqués en 30 matchs du championnat.

Le meilleur pour la fin, des chuchotements autour des tables sur celui qui va surpasser les autres. Le nom de Shaka Bienvenu revient… Juma Mossi, celui qui été capitaine des Intamba Murugamba durant 12 années monte sur scène pour proclamer l’élu, et Cédric Danny Urasenga devient le joueur de l’année. Ému, le jeune de Ngozi, humble et calme, soulignera que ce prix ne lui revient pas à lui seul: «Je ne pouvais pas y arriver seul. Ce prix est le fruit d’un travail d’équipe. Je tiens à remercier mes coéquipiers qui se sont donnés corps et âmes pour qu’on puisse aller loin et ensemble, nous avons pu arriver sur notre objectif, celui d’être champion».

La surprise de l’année aura été la relégation en seconde division d’Inter Star après 29 ans en division A, une équipe qui a durablement marqué le football burundais avec le fameux derby contre Vital’O, un Classico à la burundaise.

Les règles du Forum Jimbere

Le contenu des commentaires et des posts ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur au Burundi. Sont notamment illicites les propos injurieux, racistes, antisémites, appelant à des divisions ethniques, régionales ou à la haine, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une tierce personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, images) sans mentionner la source.
L’Équipe Web de Jimbere se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout post hors-sujet, répété ou promotionnel. Pour la commodité de lecture du Forum, il est interdit de poster un commentaire rédigé en lettres capitales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

felis vel, facilisis dolor. felis elit. consectetur Donec Praesent