Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Info des Facs

Naissance d’un Centre de Recherche en Langues, Culture et Société (CRELACS) à l’UB

©Jimbere | Lors de la présentation du CRELACS, le 28/11/2019, à l'UB

La mise en place de ce centre est l’oeuvre des enseignants chercheurs de la faculté des lettres et sciences humaines de l’Université du Burundi (UB).

C’est dans le cadre de la redynamisation de la recherche universitaire que les autorités de l’UB ont initié le CRELACS à travers le Conseil universitaire de la recherche scientifique. Fruit de longs mois d’échanges et de concertation, le centre va fédérer les enseignants chercheurs relevant des départements des langues et des lettres, a indiqué Pr Domitien Nizigiyimana, enseignant de l’UB qui a présenté ce centre, le 28 novembre dernier, à l’occasion de la célébration de la journée internationale dédiée à la tolérance. A noter que tous les enseignants spécialistes des départements ci-haut cites sont d’office membre du CRELACS .

Ce centre aura à sa tête un conseil scientifique présidé par le professeur ordinaire Melchior Ntahonkiriye et un Comité de direction, conformément à la réglementation relative au fonctionnement des centres de l’UB. Il disposera de deux laboratoires: celui des langues, et celui des cultures et sociétés.

Son champ d’action s’étendra à la linguistique, la littérature, l’anthropologie, la sociologie et la philosophie. Cette diversité d’expertise permettra d’envisager en espace d’interdisciplinarité avec d’autres centres. Les missions et les objectifs assignés à ce centre sont tous orientés vers le développement socio-économique du Burundi.

Tout n’est pas rose

« Plusieurs défis se posent au CRELACS: le manque de la culture de recherche collective et collégiale, la surcharge du volume horaire des enseignants et l’insuffisance de moyens financiers et matériels… Heureusement que tous les concernés sont conscients », déclarera le Pr Nizigiyimana. Des difficultés qui ne freinent pas l’optimise au sein du Centre, où l’on s’attend à plus de soutien notamment par le biais de la Commission Nationale pour la Science, la Technologie et l’Innovation relevant du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.
D’autant plus l’ouverture du CRELACS coïncide avec la mise en place du niveau masters dans la faculté concernée et le développement de l’école doctorale à l’Université du Burundi.

1 commentaire

1 commentaire

  1. Victoire Muke Vicky

    8 décembre 2019 at 14 h 19 min

    C’est vraiment une bonne action qui contribuera ai développement, non seulement du Burundi, mais de toute l’Afrique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
at Praesent sed fringilla venenatis, accumsan adipiscing