Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Education

Concours National 2019 : seuls 14% des candidats ont pu obtenir une note de 50%

Selon les résultats provisoires, sur 92 407 candidats au Concours National 2019, soit un taux de participation de 99,7%, seulement 14% de l’effectif ont pu avoir la moitié de la note (100/200), a annoncé le Secrétaire Général du Gouvernement et porte-parole, Prosper Ntahorwamiye, à l’issu du Conseil des Ministres de ce mercredi 14 août qui étudiait notamment l’orientation dans le post-fondamental.

Ainsi, selon le Secrétaire Général du Gouvernement et porte-parole, 3 scenarii sont à préconiser pour la certification et l’orientation à la phase suivante: (a) si l’on considère 62/200, la note minimale pour être certifié, soit 31% de la note, dans ce cas le taux de réussite serait de 73%, (b) si l’on considère la note minimale des élevés de tous les centres de passation estimée à 75/200, soit 37,5% de la note, le taux de réussite serait dans ce cas de 52%, et (c) selon le scénario intermédiaire, la note minimale serait de 70/200, soit 35% de la note, un taux de réussite dans ce dernier cas de 63%.

Malgré ce faible taux de réussite, le Secrétaire Général du Gouvernement et porte-parole, indique que les écoles d’excellence à l’instar du Lycée du Saint Esprit, le Lycée SOS, … ont encore excellé.
Et à l’échelle provinciale, il révèle que la province de Karusi remporte la première place tandis que Rumonge se classe dernière.

Considérant les places disponibles dans les écoles à régime d’internat et les établissements publics, et tenant compte d’une moyenne de 40 places par classe, M. Prosper Ntahorwamiye, a ajouté que la Ministre de l’Education et de la Formation Technique et Professionnelle, Dr Janvière Ndirahisha, a proposé une note minimale de 100/200 pour être admis au post-fondamental. Après échange, le Conseil des Ministres a retenu la note de 70/200, soit 35% pour être certifié.

Pour rappel, le porte-parole du Ministère de l’Education et de la Formation Technique et Professionnelle, Juma Edouard, indiquait juillet dernier, que suite aux réformes opérées par ledit ministère lors de la dernière édition en date tenue du 11 au 13 juin 2019, les résultats du concours seront le seul facteur déterminant pour avancer ou redoubler de classe.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
efficitur. porta. elit. sem, Nullam vulputate,