Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
FrenchEnglish
Kirundi
Focus SaCoDé

Des VSLA pour l’autonomisation financière à Buhiga

En commune Buhiga, l’ONG SaCoDé a ouvert au mois d’octobre 2018 un Centre Ami des Jeunes qui abritera différents projets, dont des tontines communautaires.

Ledit centre travaillera notamment dans la promotion de l’épargne et crédit à travers le projet « Iterambere », la promotion de la santé sexuelle et reproductive (SSR) à travers le projet « Hinduka uhindure abandi », la confection des serviettes hygiénique réutilisable Agateka et la promotion de l’hygiène et l’assainissement par le projet « Ishure ry’inyenyeri ».

Ainsi, depuis début octobre 2018, 10 VSLA (Villages Saving and Loans Associations), dont 7 constitués uniquement de femmes et 3 des jeunes se réunissent successivement une fois la semaine au bureau du Centre communautaire de Buhiga, pour discuter de l’état d’avancement des activités, et reçoivent des informations sur l’hygiène et l’assainissement, la SSR, le planning familial et l’autonomisation économique.

L’objectif et le choix de Buhiga est, selon Emmanuel Ndayiragije, coordinateur du Centre, d’aider la population locale, surtout les femmes et les jeunes qui sont défavorisés : « Elles ont besoin d’être informées sur leur santé sexuelle, la gestion de leur menstruation en dignité, le planning familial et l’hygiène en général, et le travail en équipe pour épargner et recevoir des crédits. »

Pour lui, les VSLA vont aider ces femmes à se développer, s’impliquer d’avantage dans la gestion financière de leurs ménages, et leur donne une certaine autonomie économique par rapport à leurs maris.

A 35 ans, Violette Kankindi est des femmes qui sont dans un VSLA à Buhiga. Pour elle, le fait d’épargner régulièrement une petite somme d’argent et à la longue recevoir un crédit est très avantageux : « Je vais pouvoir être financièrement autonome sur certains points. En plus de ça, je bénéficie des connaissances sur le planning familial qui est un sérieux handicap pour nous les femmes d’ici. »

Elle partage le même point de vue avec Évelyne Nzeyimana, 20 ans, qui exerce un petit commerce à Buhiga : « Avec ces petits crédits, je vais pouvoir augmenter mon capital et aller de l’avant dans mon business. »

A part ces VLSA qui réunissent les membres une fois la semaine, le Centre Ami des Jeunes a déjà constitué des clubs dans les différentes écoles fondamentales de Buhiga, dans le cadre du projet « Ishure ry’inyenyeri », pour  enseigner aux élèves l’importance de l’hygiène. Des clubs qui se retrouvent chaque semaine au Lycée de l’Espérance, à l’Ecofo Buhiga 2, au Lycée Sacré Cœur, à l’Ecofo Fraternité et à l’Ecofo Karunyinya.

Qu’est-ce qu’un VSLA ? Les VSLA sont des groupes d’épargne autogérés qui ne reçoivent aucun financement extérieur. Les épargnes accumulées au sein de chaque groupe servent à financer de petits prêts consentis aux membres. Chaque groupe établit ses propres règles relativement aux membres, aux épargnes et aux prêts. Ce modèle, tout d’abord mis de l’avant en 1991 par CARE en Afrique occidentale et adapté au cours des années, s’est avéré un moyen efficient de veiller à ce que les populations pauvres aient accès à des services financiers appropriés tout en apprenant les règles d’une gestion financière saine et solidaire.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
commodo elit. vulputate, neque. ut velit, pulvinar leo. libero. accumsan tempus ut