Désiré Mugani (Big Fariouz) blâmé, hué par ses pairs pour n’avoir pas été présent durant les cérémonies de dernier hommage à Bruno Simbavimbere « Memba », réagit sur « ces gens qui veulent se faire une popularité sur mon nom »

Certains artistes et journalistes culturels ont condamné le chanteur Big Fariouz pour «manque de compassion envers la famille éprouvée ». Dans une courte vidéo postée sur Facebook, l’artiste-musicien donne sa version des faits.

« Parce que je n’étais pas présent pour les circonstances… vous avez dit que je n’ai pas de cœur, de compassion et de respect envers Memba. C’était prévu que j’aille voir mon enfant et ma famille (installée en Europe, ndlr). Par ailleurs je me suis fait représenter par les membres de la famille Mugani, ceux de la famille de mon épouse et ceux de mon label. Une gerbe de fleurs a été même déposée sur la tombe du regretté en notre nom ».

Fariouz de rappeler: « Je vais vous dire une chose, feu Memba était pour moi plus qu’une simple personne. Il était mon père (dans la musique, ndlr). Il m’a tant donné, il m’a aidé à construire ma carrière. Je sais qu’il y a ceux qui sont allés l’accompagner dans sa dernière demeure non pas par ce qu’ils l’aimaient, mais juste pour se faire remarquer. Pourquoi vous ne lui avait pas montré cet amour de son vivant? Mais vous avez attendu qu’il nous quitte ! »

Et de conclure: « Je ne saurais faire l’hypocrite comme certaines personnes qui étaient là (à l’enterrement) juste pour l’image, mais qui le combattaient de son vivant, notamment avec l’Amicale des musiciens parallèle ».

Et un bonus, sous forme de conseil pour « ceux qui veulent se faire une popularité sur le nom de Fariouz. Au lieu de chercher des confrontations inutiles, bossez, tentez d’atteindre mon niveau, travaillez pour que nous développions notre pays! »

Pour rappel: Sat-B se faisait acclamer par ses fans au moment de l’enterrement de Memba, perturbant ainsi la quiétude durant les cérémonies…

Les règles du Forum Jimbere

Le contenu des commentaires et des posts ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur au Burundi. Sont notamment illicites les propos injurieux, racistes, antisémites, appelant à des divisions ethniques, régionales ou à la haine, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une tierce personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, images) sans mentionner la source.
L’Équipe Web de Jimbere se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout post hors-sujet, répété ou promotionnel. Pour la commodité de lecture du Forum, il est interdit de poster un commentaire rédigé en lettres capitales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

risus elit. elit. Aenean diam risus. dictum dapibus libero suscipit dolor