Pilier de la société burundaise, la gent féminine a souvent été reléguée au second plan, laissant les hommes présider à la destinée d’une nation blessée, endeuillée, déchirée à plusieurs reprises. Le rôle de ramasser les pots cassés, de les recoller a été confié à la femme, qui s’en est sortie souvent la main haute. L’histoire du pays serait-elle différente si les femmes y avaient pris une part active ? Personne ne le saura. Mais ce dont nous pouvons être sûr, l’avenir est entre les mains des hommes et des femmes.
En partenariat avec Search for Common Ground, six organisations et deux institutions médiatiques participent à la promotion de cette future société, afin que nos sœurs d’aujourd’hui soient des piliers de la paix de demain. Jimbere fait le tour des acteurs associatifs de cet ambitieux projet:  

> AFJO, pionnière du leadership féminin dans les médias

> Afrabu, au nom des femmes rapatriées du Burundi

> Dushirehamwe, association des femmes par et pour les femmes

> CPAJ: des questions des jeunes résolues par les jeunes

> REJA, le touche-à-tout dans le leadership des jeunes

> APFB, le leadership au féminin

A propos de l'auteur

Articles similaires

Les règles du Forum Jimbere

Le contenu des commentaires et des posts ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur au Burundi. Sont notamment illicites les propos injurieux, racistes, antisémites, appelant à des divisions ethniques, régionales ou à la haine, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une tierce personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, images) sans mentionner la source.
L’Équipe Web de Jimbere se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout post hors-sujet, répété ou promotionnel. Pour la commodité de lecture du Forum, il est interdit de poster un commentaire rédigé en lettres capitales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

ut Donec massa mattis nec in quis, Sed velit, felis accumsan