Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Finances

La BGF enregistre 237% de taux de progression du résultat net en 2019

©Jimbere | Le président du Conseil d’administration, Mme Trinitas Girukwishaka, présentant le bilan 2019 de la BGF aux côtés de l’Administrateur Directeur Général de la BGF, Jean Marie Clair Gashubije

L’Assemblée Générale Ordinaire des Actionnaires de la Banque de Gestion et de Financement (BGF) s’est réunie ce vendredi 20 mars 2020, à l’hôtel Royal Palace. Son objectif: présenter les résultats de l’exercice 2019, les défis, les avancées, et les perspectives de la Banque.

D’abord le bilan: malgré les différents défis que connait le secteur bancaire, la BGF s’est inscrite dans une dynamique de croissance: l’activité de la banque s’est nettement améliorée, le total du bilan atteignant 270 milliards Fbu en 2019, soit une augmentation de 107% comparé à l’année précédente. Ainsi, le résultat net a progressé de 237%, pour atteindre 8.5 milliards Fbu fin 2019.

Ces performances résultent d’une réorganisation du fonctionnement de la Banque pour plus d’efficacité et la rapidité dans la prise de décision ainsi qu’à une forte implication du Conseil d’administration dans la mise en œuvre du plan d’affaire de la banque (2017-2021).

De fait, comme l’a souligné Trinitas Girukwishaka, président du Conseil d’administration lors de son allocution, le contexte général dans lequel les activités de la banque se sont déroulées en 2019 n’était pas facile.

La croissance au niveau mondial pour l’année 2019 s’établit à 3,0% contre 3,6% en 2018 à cause des tensions commerciales et technologiques entre les Etats Unis et leurs principaux partenaires commerciaux, l’incertitude liée au BREXIT et aux conflits géopolitiques.

En Afrique subsaharienne, la croissance s’est maintenue à 3,2% en 2019. Elle est inférieure aux prévisions antérieures en raison d’une conjoncture extérieure moins favorable.

Sur le plan régional, l’activité économique de la Communauté Est Africaine a décélérée passant de 6,5% à 5,6% en 2019. Toutefois elle reste robuste par rapport à la moyenne subsaharienne.

Au niveau de la conjoncture économique nationale, avec l’amélioration de l’activité dans les secteurs primaires et secondaires, le taux de croissance économique est légèrement en hausse comparée à l’année antérieure.

Le capital social doublé

Pour accompagner davantage la croissance de la BGF, et augmenter la part de marché, les actionnaires de la banque ont décidé de doubler son capital social passant de 13,6 à 28 milliards de FBu, ce qui va positionner la BGF parmi les banques burundaises les plus capitalisées.

Ainsi, en termes de perspectives, la banque prévoit :

  • Investir dans l’innovation technologique, grâce à son nouveau système d’information performant, qui permettra à la banque de lancer de nouveaux produits et d’améliorer sensiblement la gamme et la qualité des services offerts à sa clientèle à travers notamment l’Internet Banking, le Mobile Bank et la monétique, ainsi la BGF sera sur une belle lancée à l’écoute de sa clientèle.
  • De continuer sa politique de proximité et d’extension en construisant des nouvelles agences à l’intérieur du pays, et de nouveaux guichets à travers le pays.
  • La BGF compte également se connecter au switch monétaire national pour bénéficier des avantages de l’interopérabilité, en permettant à sa clientèle d’accéder à une gamme élargie de facilités de services (transactions en ligne) en collaboration avec d’autres banques locales.
  • Sur le plan de la conformité et la gestion des risques, la BGF poursuivra le renforcement de son dispositif de gestion des risques et le renforcement des capacités de ses cadres. A ce titre, elle bénéficie déjà d’un accompagnement par un cabinet international pour s’aligner aux normes internationales de gestion des risques et de conformité en vue d’une mise en application effective des lois et règlement édictés par la BRB en la matière;
  • La banque vient de se doter d’une stratégie commerciale et marketing adaptée aux conditions du marché et aux besoins réels du marché. Cette nouvelle dynamique permettra à la BGF pour répondre aux besoins de sa clientèle et élargir son portefeuille client, en offrant un meilleur service à clientèle.
Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
id porta. consequat. venenatis, libero luctus neque. suscipit ipsum elit.