Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Editorial

L’import-export à l’honneur

Blaise Nkuriyingoma, Rédacteur en Chef du Magazine Jimbere

En dépit de sa situation de pays enclavé, sans façade maritime, le Burundi reste tout autant proche du commerce international : en 2017, selon la Banque Mondiale, la somme des exportations et importations enregistrées par le pays représentait près du quart de son PIB.
Pour autant, le pays reste un importateur net: les dernières statistiques sur le commerce extérieur de l’Office Burundais des Recettes (OBR) révèlent que les échanges avec le reste du monde, au premier trimestre de 2018, se sont améliorés de 22,8%, mais aussi que le déficit commercial s’est accru de 2,4%.

Si les décideurs et analystes ne sont pas d’accord pour savoir si cette situation est préférable pour un pays ou pas, ils s’accordent néanmoins à dire que la vigueur des échanges et la croissance économique vont de pair : le commerce renforce la concurrence, gage de dynamisme des entreprises et de faiblesse des prix, et élargit l’éventail des choix pour les consommateurs, comme pour les producteurs.

Le domaine intéresse particulièrement la TradeMark East Africa (TMEA), dont la mission principale est de contribuer à la croissance économique des pays de la communauté l’Afrique de l’Est (EAC), en soutenant la facilitation des échanges commerciaux.

Créée en 2010, l’organisation a déjà participé dans le financement de plusieurs projets au Burundi, aussi bien dans le privé que dans le public : formation de femmes et hommes d’affaires sur les lois et règlements du commerce extérieur, soutien aux exportations, construction du poste frontière à guichet unique de Kobero, valorisation des produits locaux, etc. Toujours, dans le souci de faciliter le commerce extérieur en général, et le commerce transfrontalier en particulier, TMEA – dans son programme au Burundi – met en avant la dimension genre. Car petit bémol dans le milieu des affaires burundais : l’homme reste prédominant dans le commerce. Par exemple, dans le commerce transfrontalier à petite échelle, plus 8 commerçants sur 10 sont de sexe masculin.

Des chiffres … mais aussi des témoignages : le Magazine Jimbere s’est rendu sur le terrain pour vous !

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Donec ut massa libero elit. consequat. adipiscing Curabitur vulputate, felis nunc quis