Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Football

Intamba 2019, millésimes mi-figue, mi-raisin : un dernier détour

Sur l’année, la chance semblait avoir souri au football burundais, du moins en ce qui concerne les Intamba. Même si l’euphorie n’aura duré que le temps de la rosée, les équipes nationales (dames et hommes) ont pu, tant bien que mal, briller dans les compétitions régionales et continentales …

En 2019, si l’histoire ne devait retenir qu’une chose du football burundais : il s’agirait sans doute de la qualification des Intamba pour la phase finale de la CAN. Pour la toute première fois, le 23 mars 2019, l’équipe nationale séniore s’est qualifiée pour cette prestigieuse compétition continentale.

Vous connaissez la suite. Et si l’année n’est pas celui de la moisson des trophées, elle a tout de même été productive. Un mois avant, les U20 rentraient également de leur seconde participation dans la phase finale de la même compétition, tenue au Niger du 2 au 17 février. Les sorties des équipes nationales, selon les catégories, sont pléthores.  Alors que les unes créaient des surprises, d’autres comme les Intamba seniors ont vu leurs performances aller decrescendo.

Les jeunes n’ont pas démérité

« Aux âmes bien nés, la valeur n’attend pas le nombre d’années », dit-on. Les U20 l’ont prouvé lorsqu’ils ont réédité l’exploit de 1995 en se qualifiant pour la phase finale de la CAN 2019. Les U15 emboiteront le pas dans le Cecafa tenue en Érythrée, août dernier.  Ces jeunes sélectionnés dans les différentes académies n’ont pas été intimidés par le niveau de la compétition. Avec 3 victoires et un match nul, les hirondeaux sortiront 2ème en phase de poules. Ils seront éliminés en demi-finales par l’Ouganda, qui deviendra par ailleurs le champion de cette compétition.

Par ailleurs, des jeunes talents se feront remarquer, notamment Chancel Ndaye placé dans le onze type de la CAN U20 même si son équipe était éliminée prématurément de la compétition. Et Mohamed Amissi, auteur des merveilles dans l’équipe séniore, qui va se frayer une place dans la cour des grands. A voir le talent de ces jeunes qui s’ajoutent à celui d’autres joueurs confirmés comme Jules Ulimwengu, Caleb Bonfils, …, le futur des Intamba est garanti.

La palme d’or revient à « Danny » et « ses filles »

Sous l’égide d’une femme courageuse en la personne de Daniella Niyibimenya, les sélections féminines qui ont pu participer dans les compétitions régionales ont créé la surprise. Alors qu’elles y participaient pour la seconde fois après 3 ans d’absence, les Intamba dames (séniors) se sont battues jusqu’en demi-finales de la compétition.

De l’avis même de Daniella, « n’eut été le manque d’endurance dans des compétitions de cette importance qui se forge avec des matchs amicaux, on aurait même remporté le trophée. Nous avons une équipe talentueuse mais elle a besoin plusieurs de matchs de préparation pour développer leur caractère. Faute de moyens, nous ne pouvons rassembler les filles que quand une compétition s’annonce. Or nos adversaires font au moins un match amical par mois. ». Quelques semaines plus tard, c’étaient le tour des U17. Elles se sont classées 4ème, ex aequo avec le Kenya.

Les joueurs locaux n’ont pas convaincu

L’équipe ayant participé à la CHAN a été la moins convaincante.  Après s’être fait humilier ici à Bujumbura par les Uganda cranes, ils subiront le même sort en déplacement au match retour. Le cauchemar ne s’est pas arrêté là. Djibouti, Somalie et Erythrée, qui ne sont vraiment pas des cadors dans la région, malmèneront le Burundi. « A la fin du championnat, les talents s’en vont là où l’herbe est encore verte. Cette sélection ne se renforcera jamais aussi longtemps qu’il n’y aura pas d’investissement », se lamentera Jean Pierre Gishikizo, de la Direction technique à la FFB.

Un article rédigé par Isaac Ndihokubwayo dans le cadre du stage au sein du Magazine Jimbere comme ancien du programme « Enfants journalistes » de l’UNICEF Burundi.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Aliquam leo quis, ipsum id, dolor