Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Editorial

Ce que Jimbere promet, et vous souhaite pour 2021

Blaise Nkuriyingoma est
Rédacteur en Chef du Magazine Jimbere

Jeudi dernier, pour la première fois, le Président Evariste Ndayishimiye se prêtait au traditionnel exercice de l’allocution du 31 décembre – les vœux présidentiels aux Burundais et résidents dans le pays. Sans trop de surprise, pour 2021, son cheval de bataille reste le même : la lutte contre la pauvreté. « Nous allons célébrer le nouvel An sous le slogan ‘Dans le combat contre la pauvreté : Unissons-nous, avec courage et détermination’» a-t-il annoncé.

Dans ce discours à la Nation, plutôt axé sur la bonne gouvernance et l’économie, où l’OBR s’est vue félicitée pour ses résultats (une hausse de revenus de 7% en 2020 par rapport à 2019), les hommes d’affaires ont été appelés à intensifier l’investissement local, avec une mise en garde des fonctionnaires de l’Etat peu performants: « A partir de 2021, le salaire sera proportionnel au travail fourni. »

Au sein du Magazine Jimbere, on n’est pas loin de cette ambition. 2021 sera marquée par un intérêt accru pour les initiatives transversales de création de la richesse au Burundi et de sa redistribution, aux activités de promotion du leadership parmi les jeunes et les femmes, aux thématique chères des droits de l’enfant, de l’éducation et de la santé sexuelle et reproductive, ainsi que plus d’attention pour l’histoire et la culture du pays.

A tous ces entrepreneurs courageux et déterminés, en ville, sur les collines, dans l’agriculture (moderne), la pêche, la santé, l’éducation, l’énergie, les loisirs, le commerce, … que 2021 soit plus fructueux que 2020. Jimbere sera toujours à vos côtés notamment à travers la plateforme NUKU, pour partager vos réalisations, défis, solutions alternatives, leçons apprises, mauvaises ou bonnes pratiques, etc.

Karl Marx (1846) écrivait que « l’élément différentiel entre l’animal et l’homme est que celui-ci est capable de produire ses conditions d’existence, de transformer le monde et ainsi de ne plus être soumis aux seuls aléas de la nature. Le travail, une caractéristique importante de l’espèce humaine … L’essence de l’homme. »
Mais, le travail, à lui seul, ne suffit pas. Dans tout ce que vous entreprenez, n’oubliez pas de rester vous-mêmes, de rester humain !

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Aenean ut nec dapibus libero massa felis neque. commodo odio adipiscing dolor