Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Entrepreneuriat

KPS, une affaire de famille qui fleurit à Bujumbura

©️ jimbere / quelques uns des produits de décor des rubriques Kanderis Rock Deco et Kanderis and Kids

Kanderis Products and Services aide les jeunes talents à développer leurs carrières artistiques et propose des conseils de décor intérieur avec la pierre comme principale matière première. Rencontre.

KPS est une entreprise de décor basée à Bujumbura depuis 2019. Carine Kanderi, la femme derrière l’idée, précise qu’elle lui est venue début 2019. Toute la famille est embalée par le projet et s’implique. Sa mère en retraite, lui offre son expérience dans le divertissement des enfants, sa jumelle les notions en gestion des ressources humaines, et enfin sa grande sœur, passionnée par la peinture, s’occupe de l’aspect technique. Avec un capital financier de 200.000 Fbu, Carine se lance dans l’aventure. Depuis la maison d’abord, puis au centre-ville où se trouve actuellement l’entreprise.

Kanderi Carine fondatrice de Kanderis Products and Services

Les enfants à l’honneur

Sur place, l’on voit la place qu’occupe l’enfant dans les œuvres. Des tableaux ornés de pierres, des sapins en bois, des pierres vernies sur lesquelles sont inscrits des mots de vœux, des plaques décoratives en bois, des lettres et des chiffres faites aussi en bois ou transcrites sur des pierres, … L’entreprise offre toute une gamme de produits et de services : kanderis deco, pour le décor général, et Kanderis and kids, spécialisée dans le décor et la production des œuvres d’art destinés aux enfants.

Pour Carine, l’enfant ne devrait pas être victime de l’aménagement des espaces qui, selon elle, est souvent fait des objets cassables [la plupart des salons des maisons …] ne permettant pas à l’enfant de jouir de toute sa liberté. « L’enfant devrait plutôt profiter du décor qui lui permet de grandir dans le confort et épanouir son intelligence et sa morale grâce au raisonnement poussé que la conception du décor peut lui procurer. »

C’est d’ailleurs une des raisons qui pousse cette patronne à s’investir davantage dans la production de jouets ainsi que la proposition de conseils de décors des maisons, des jardins, des écoles et des garderies, des hôpitaux, appropriés au bien-être des enfants.

Les talents et les produits locaux avant tout

La plus grande ambition de Carine, précise-t-elle, consiste à dénicher les jeunes talents burundais encore cachés et leur donner le champ pour développer leur carrière d’artiste. En plus de cela, elle est soucieuse de faire aimer les produits locaux par les Burundais mêmes. Si les prix peuvent devenir une contrainte, Carine rassure : « J’ai le devoir de faire des ajustements possibles afin qu’un client qui vient vers nous ne puisse pas manquer sa commande à cause du prix élevé. »

La gamme des prix des produits de KPS varie entre 15.000 à 60.000 Fbu pour les jouets et 30.000 à 300.000 Fbu pour les autres objets de décor en pierre. « Tout dépend principalement de la personnalisation, de la taille ou la quantité des produits voulus par le client », ajoute Carine.

Actuellement l’entreprise compte 8 peintres et 2 menuisiers. Bien que la concurrence externe arrive à toute vitesse, Carine est optimiste quant à la suite de l’industrie de l’art au Burundi : « Les Burundais s’habituent progressivement à la consommation de nos produits et la demande étrangère s’accélère. La machine que nous allons acquérir bientôt nous permettra non seulement de perfectionner et multiplier nos créations, mais aussi de satisfaire cette demande en hausse. »

Dans le cadre du projet « Tuyage » financé par l’USAID, le Magazine Jimbere s’associe avec Search For Common Ground au Burundi (partenaire de mise en œuvre du projet) dans la production d’une série d’articles économiques

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
sit justo luctus id libero sem, non consectetur dictum Aenean