Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Education

La gratuité scolaire au Burundi: le bilan en chiffres, 13 ans après

Lancé en 2006, l’objectif du projet était de permettre à tout enfant burundais d’accéder à l’éducation. L’impact de la gratuité scolaire est palpable et observable à l’œil nu, les défis aussi.

Pour comprendre l’apport de ce projet de gratuité scolaire, lisons le dernier rapport scolaire à la disposition du ministère de l’Education. L’Annuaire Statistique scolaire (2017-2019) nous donne le topo de l’évolution de la scolarité en chiffres. En général, d’année en année, les effectif sont allés crescendo.

Flash-back sur l’évolution de la scolarité de 2006 à 2018

Lors du lancement de ce projet en 2006, l’enseignement public comptait sur le territoire national, 7880 enfants au niveau préscolaire qui étaient enseignés par 215 enseignants, repartis dans 180 salles de classe trouvables sur 115 écoles. Soit une moyenne de 48 élèves par classe.
La même année, au fondamental, les enfants étaient au nombre de 1.473.893, répartis sur 2.334 écoles totalisant 17.402 salles de classe dans lesquelles prestaient 27.087 enseignants.
Soit une moyenne de 12 enseignants par école. Les chiffres nous laissent comprendre que chaque salle de classe est enseignée par 2 enseignants et contient un effectif de 85 élèves. Le post-fondamental quant à lui avait 195.597 élèves, dans 3.636 classes trouvables sur 577 école: soit une moyenne de 54 élèves par classe, devant lesquels défilaient par jour au moins 2 enseignants.

5 ans après, en 2011, le préscolaire comptait 18.060 élèves inscrit sur 294 écoles, dans 443 salles de classe avec 537 enseignants. Le ratio par classe est de 42 élèves avec 2 enseignants par classe.
Au fondamental, l’effectif des écoles passera à 3.549, avec 26.423 classes. Ainsi, 1.956.289 élèves seront inscrits au cours de cette année, pour 41.168 enseignants. Le rapport est de 2 enseignants dans une classe de 75 élèves. Et le dernier cycle de l’époque comptait 385.592 élèves inscrits dans 1.039 établissements répartis dans 7025 classes. Ils sont enseignés par 12018 enseignants soit 55 et 2 enseignants par classe.

Avec le plus récent rapport scolaire à la disposition du ministère ayant l’éducation dans ses attributions, (2017-2018), le nombre de classes pour le préscolaire est de 1.092 sur 967 écoles. Dans ses dernières sont affectés 57.611 élèves avec 1.228 enseignants. Ainsi, la récente moyenne par classe est de 52 par classe 2 enseignants par classe.
Au fondamental, 2.376.036 élèves sont inscrits dans 4.021 écoles, pour 48.656 enseignants qui donnent cours dans 34.732 classes: soit une moyenne de 70 élèves par classe.
La moyenne au post fondamental est de 45 élèves par classe encadrés par deux enseignants.

Si on scanne ce rapport, on remarque que les réalisations sont grandes: la fréquentation, les infrastructures et le personnel enseignant ont doublé sur 13 ans.
Toutefois, des défis persistent: alors qu’un apprentissage idéal préconise une moyenne de 30 élèves par classe, on remarque que le chemin est encore long. Les effectifs élevés des apprenants dans les classes influencent beaucoup le rendement: les résultats de l’année scolaire 2018-2019 en sont la preuve.
Les acteurs dans le secteur de l’éducation sont interpellés à fournir plus d’efforts pour que la hausse des effectifs scolaires aille de pair avec la qualité de la formation.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
et, Aenean Lorem venenatis, eget quis, Aliquam ante. vulputate, vel, tempus