Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Sports

Laura Kubwimana, championne interscolaire en titre au lancer de disque

Elle n’a que 17 ans et pourtant elle est déjà connue dans les sphères sportives. Championne interscolaire au lancer de disque, Laura s’est déjà donné un nom dans le volleyball, le handball, le netball, et surtout dans le basketball, discipline dans laquelle toutes les équipes rêvent de l’enrôler dans leurs effectifs

Laura Kubwimana lors d’entraînements

« Ma passion pour les sports est innée. Mais, elle s’est développée grâce à un environnement favorable »,introduit Laura, sourire aux lèvres Laura, la demi-finaliste en Biochimie et Sciences de la terre à l’école d’excellence de Rusengo. Pour avoir grandi dans Village d’Enfants SOS Rutana, où il y avait beaucoup terrains de jeux, cela a facilité de développer les talents de la jeune fille.

Son talent sera précocement repéré par les responsables sportifs de la province : « J’ai intégré l’équipe provinciale quand j’avais 14 ans. Malheureusement, cette année, je n’ai pas de chance pour jouer. Mes conditions physiques taille et la condition me faisaient défaut. L’année suivante, après avoir convaincu lors des compétitions interscolaires, je conquerrai ma place dans l’équipe provinciale », continue-elle.

Doté d’un talent sportif hors-normes, ses entraîneurs voient en elle un potentiel qu’elle ne croît pas posséder. Depuis les jeux collectifs dans lesquels elle s’était faite un nom, aux jeux individuels auxquels elle aspire, elle excelle : « Je me suis retrouvée dans l’athlétisme par hasard. Un jour après les compétitions des jeux collectifs, l’entraîneur m’invita à m’essayer à l’athlétisme. Je tentais plusieurs disciplines, jusqu’à ce que l’encadreur sportif me propose de représenter l’école dans le lancer de disque. Au premier essai, je représentais ma province, mais je ne subis que des échecs », raconte l’actuelle pensionnaire de l’équipe provinciale de Gitega. « Ayant constaté que les autres n’avaient rien de particulier plus que moi, il a fallu que je me dépasse parce que la peur était mon principal handicap », poursuit-t-elle.

Sports et études, sont-ils compatibles ?

Laura Kubwimana n’a pas toujours été dans l’excellence. Tout son cursus fondamental, elle l’a fait à Rutana. Pour intégrer l’école d’excellence de Rusengo, il a fallu qu’elle soit parmi les meilleurs.
La question qui persiste est de savoir comment elle arrive à manier les sports et les études. « Depuis toujours, je suis la première de la classe » nous dit-elle fièrement. « Les études s’assimilent bien quand la tête est relax. Toutefois, il faut doser. Consciente que je ne pourrais pas justifier mes mauvaises notes en classe par ma participation dans les compétitions sportives, je dois ma constance en classe et au sport à la Direction de l’école qui me permet de m’organiser efficacement. »

Les rêves d’une championne

Pour avoir été inspirée par Francine Niyonsaba, la championne en titre au lancer de disque rêve d’emboîter le pas de l’icône nationale. Celle qui aspire jouer dans de grandes équipes de basketball précise : « Cela fait un bout de temps que les équipes de Bujumbura Berco Stars et Les Gazelles m’ont déjà contacté mais je leur ai donné rendez-vous l’année prochaine après mes études au secondaire ». Quant aux aspirations professionnelles, son rêve est de devenir « une biologiste de renom ».

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
Curabitur mattis nunc dolor. dapibus sem,