Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Football

Les Intamba s’inclinent devant les Barea: une nation consternée

Battus par les Super Eagles du Nigeria (1-0), les Burundais viennent de perdre leur second match contre les Malgaches (1-0). Peut-on espérer la place de meilleur perdant, une fois que le Burundi l’emporterait face à la Guinée?

Pour leur première participation, les jeunes burundais nous avaient fait rêver. On ne pourra pas les blâmer pour les deux buts déjà encaissés dans deux matchs. Et au soir de la rencontre avec le Madagascar, Jonathan le portier et le leader axial Frédéric ont démontré que le pays de Mwezi Gisabo et Ntare Rugama regorge de talents.

Dès le début de la rencontre, les deux formations ont affiché la volonté de remporter la victoire cruciale pour espérer la qualif’ pour le kick out qui leur offrirait les 1/8èmes de la finale dans cette la prestigieuse compétition pour leur toute première participation.

Confiant en son milieu défensif et sa défense et conscient de l’importance de ce match pour le reste de la course, Mutombola avait opté se projeter à l’avant dans un système offensif de 1-4-2-3-1. Visiblement il voulait contraindre la forte médiane malgache à se replier dans sa zone et ainsi l’empêcher d’alimenter son attaque. Malheureusement la tactique n’a pas intimidé le technicien malgache qui, après juste 10 min, a pris le contrôle du match.

A la pointe, Saido Berahino (qui retrouve ses formes) mais qui malheureusement est resté discret le long du match, Olivier Niyungeko avait espéré créer des surprises en alignant à l’attaque de soutien Fiston Abdoul Razak et Cédric Amissi qui pouvaient changer la donne une fois bien servi par un Shassir qui n’a pas pu maintenir la constance du dernier match.

Derrière eux, à la première mi-temps, le duo des Gaël phagocyté par une médiane malgache dynamique dont ils avaient la lourde tâche de casser le jeu tout en alimentant son attaque. Ils se relèveront durant la deuxième mi-temps.Quant à Frederic « Féré » et ses compagnons dans la défense, ils ont eu le mérite de bien garder la cage de Jonathan, malgré le but encaissé suite au coup franc tiré et marqué par Marco Ilaimaharitra, à la 76è minute de jeu. Ce qui anéantira l’espoir des Hirondelles.

L’équipe burundaise fera le tout son possible pour remonter le score, mais se heurtera aux poulains de Nicolas Dupuis repliés dans la défense.

Ce qui reste, c’est d’encourager les Hirondelles pour leur dernier match contre la Guinée et pouvoir espérer la place de meilleur perdant, qui leur ouvrira les portes de la seconde phase. Une chose est sûre: ils ont été des ambassadeurs du Burundi aux pays des Pharaons, et montré qu’il est désormais permis au monde du foot burundais de rêver.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
ut Donec vulputate, mattis leo. accumsan Nullam diam consectetur efficitur.