Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Santé

Lombalgie ou mal de dos, ce qu’il faut savoir sur cette pathologie

Selon l’OMS, 4 personnes sur 5 présentent au moins une fois au cours de leur vie une douleur du bas du dos appelée lombalgie. Mais quelles en sont les causes ? Quelle est la tranche d’âge la plus touchée ? Et comment s’en prévenir ? Entretien avec Déo Ndayishimiye, physiothérapeute au Centre professionnel de kinésithérapie situé à Rohero.

Qu’est-ce que la lombalgie ou le mal de dos ?

C’est une douleur située au niveau des vertèbres lombaires, c’est-à-dire en dessous de la dernière vertèbre qui porte une côte. Selon leur durée, on distingue trois types de lombalgies communes à savoir : la lombalgie chronique qui peut durer plus de 3 mois, la lombalgie aigüe qui s’étale sur une durée inférieure à 7 jours, et la lombalgie récurrente ou récidivante qui est une suite d’épisodes aigües, survenant de façon plus ou moins régulière, et se répétant sur des durées de quelques mois à plusieurs années.

Où se situent exactement les douleurs ?

Le rachis lombaire est la partie basse de la colonne vertébrale. Il est composé de cinq vertèbres courbées en arrière, formant la courbure naturelle du dos, appelée « lordose ».  Cette zone lombaire comprend outre les vertèbres qui supportent l’essentiel du poids du corps, de puissantes masses musculaires latérales qui permettent de maintenir efficacement l’empilement osseux. Ainsi, les causes des lombalgies diffèrent d’une personne à l’autre. Le mal de dos peut s’installer progressivement au fil des mois. Il peut aussi apparaître brusquement suite à un mouvement extrême ou inhabituel.

Quelles en sont les causes ? Quelles sont les personnes plus touchées ?

Les grandes causes du mal de dos sont essentiellement les positions habituelles, aux bureaux aux salons, devant nos ordinateurs, la manière de dormir. Bref, toutes les positions du corps qui font incliner la colonne vertébrale, et par conséquent provoquent l’élongation des muscles. Aussi, le manque d’activités physiques est à l’origine de ce mal, mais aussi des mouvements brusques qui entrainent des traumatismes musculaires. D’autres causes sont notamment la consommation abusive de l’alcool et du tabac, le stress et le surpoids.

Quant aux personnes touchées, il est rare que les jeunes ayant moins de 30 ans souffrent du mal de dos. Cela s’explique par le fait qu’ils sont souvent en mouvement. N’étant pas encore dans le monde professionnel, ils ne gardent pas des positions fixes et assises (par exemple devant les ordinateurs). Bien plus, grâce à leur âge, les disques intervertébraux sont encore en bon état par rapport aux personnes âgées de 40 ans et plus.

Qu’en est-il pour les femmes ?

Le mal de dos est très fréquent chez les dames ayant conçu. En effet, l’activité physique est très limitée pour les femmes enceintes, et après l’accouchement. Avec les changements physiques dus à la grossesse, cela entraîne des répercussions sur la colonne vertébrale. Avec cette absence d’activité physique, le surpoids s’invite souvent chez les dames, ce qui provoque l’usure des disques au niveau de la colonne vertébrale. Quant aux hommes, les risques sont liés aux chaises non adaptées, qui sont utilisées dans les bureaux.   

Comment traiter la lombalgie ?

Une fois le diagnostic établi, le médecin peut prescrire des médicaments antidouleur, des anti-inflammatoires. Il peut aussi conseiller des exercices physiques au patient. Il peut également être question du traitement par physiothérapie, selon le cas.  Une chirurgie est rarement nécessaire. La poursuite des activités physiques qui n’entrainent pas la douleur est essentielle. Il est conseillé de ne pas rester allongé au lit. Cela favorise le passage à la chronicité. Il faut bouger, développer sa masse musculaire et adopter une bonne hygiène de vie. L’activité physique est l’un des piliers du traitement anti lombalgie

Lorsque la lombalgie dure plus de trois mois, elle devient chronique. Elle peut même évoluer vers une situation handicapante qui se développe progressivement sans une cause particulière. Il est alors important de veiller à ce que les muscles abdominaux ne se relâchent pas afin qu’elle continue à assurer un bon maintien du dos. A défaut, les médicaments, la kinésithérapie avec des exercices ciblés, conjugués à l’activité physique régulière, sont indiqués pour traiter la lombalgie chronique.

2 commentaires

2 Comments

  1. Abélard

    12 mars 2020 at 11 h 35 min

    Donner le numero de ce docteur

  2. Fennec

    12 mars 2020 at 18 h 48 min

    Vraima merci. L’exces d’alcool, le stress, la mauvaise position. Les causes principales.je vais changer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
pulvinar ipsum Phasellus lectus risus amet, odio