Le match retour comptant pour la qualification à la phase finale de la CAN 2019 au Cameroun, opposant les Intamba Murugamba du Burundi aux Aigles du Mali, vient de se solder sur un nul, 1−1, cet après-midi 16 octobre 2018 au Stade Prince Louis Rwagasore. L’entraîneur principal des Intamba mu rugamba, Alain Olivier Niyungeko apprécie le jeu montré par ses joueurs.

A 13 heures, au Prince Louis Rwagasore, alors qu’il reste encore deux heures pour que le match débute, la foule est compacte. Une longue chaîne d’amoureux du ballon rond serpente jusqu’à plus de 300 m de l’entrée du stade, qui vient de s’offrir une nouvelle pelouse synthétique. Les supporters s’impatientent: à 14h30, les tickets sont terminés, le stade est plein à craquer. Les fanfaristes de Buyenzi sont déjà à l’oeuvre, offrant une entrée triomphale aux Intamba mu Rugamba. Les fans n’ont pas oublié le joli cadeau offert à Bamako en résistant vaillamment aux Aigles maliens, dont on disait qu’ils ne ferait qu’une bouchée des Hirondelles burundaises.

Finalement, le match débute: les Burundais montrent déjà leur ardeur. Ils multiplient des passes, et à 8ème minute un corner bien tiré par Saido Berahino brouille la défense malienne et profite à Abdoul Fiston qui marque le premier but. Tout le stade est fou de joie, c’est la fête.

En face, les Aigles ne vont pas pour autant lâcher prise. Ils se temporisent et construisent leur style en passant par les extrémités. Ils vont se heurter à une défense bien en place, sans panique. A la 33ème minute, Cédric Hamissi rate la plus belle occasion du match, seul face au gardien Malien, l’occasion en or d’assurer la bonne place aux Intamba. Les Maliens vont beaucoup presser la défense des Intamba, Moussa Marega, le milieu offensif devenant le fardeau pour les défenseurs burundais, mais ses occasions sont stériles. La première partie va rester à l’avantage des jeunes burundais.

A peine rentrés dans la seconde partie, les Intamba sont menacés par les maliens. A la 48ème minute, Mamadou Fofana, par un coup de tête bien placé dans la lucarne de Jonathan marque le but de l’égalisation, ramenant les deux équipes sur un score de parité, qui ne changera pas jusqu’à la fin du match.

Le sélectionneur burundais Alain Olivier Niyungeko soulignera que ses joueurs « ont joué un grand match, face à un adversaire de taille », annonçant qu’il va « renforcer son équipe face à ses adversaires ultérieurs ».

Au classement, le Mali est en tête du groupe C avec 8 points, suivi par le Gabon avec 7 points et le Burundi est à la 3 ème place avec 6 points, suivi du Soudan du Sud, dernier du goupe avec 0 point à son compteur.

Pour leur 5ème match dans le groupe C, les Intamba Murugamba affronteront le Soudan du Sud à Juba le 16 novembre 2018: « Nous devons impérativement battre les Soudanais pour espérer une qualification à la CAN, et je suis très optimiste que nous allons gagner », a indiqué Alain Olivier Niyungeko après le match contre le Mali.

Les règles du Forum Jimbere

Le contenu des commentaires et des posts ne doit pas contrevenir aux lois et réglementations en vigueur au Burundi. Sont notamment illicites les propos injurieux, racistes, antisémites, appelant à des divisions ethniques, régionales ou à la haine, divulguant des informations relatives à la vie privée d’une tierce personne, utilisant des œuvres protégées par les droits d’auteur (textes, images) sans mentionner la source.
L’Équipe Web de Jimbere se réserve le droit de supprimer tout commentaire susceptible de contrevenir à la présente charte, ainsi que tout post hors-sujet, répété ou promotionnel. Pour la commodité de lecture du Forum, il est interdit de poster un commentaire rédigé en lettres capitales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nullam ipsum ultricies at ipsum odio