Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
FrenchEnglish
Kirundi
Société

Muyinga, championne de la fécondité au Burundi

Le taux de la fécondité correspond au nombre moyen d’enfants que mettrait au monde une femme à la fin de sa vie féconde. Généralement, cette période se situe entre 15-49 ans. Au Burundi, le taux de fécondité est actuellement de 5,5* enfants par femme. En 2010, il était de 6,4 enfants par femme contre une moyenne de 6,9 en 1987.

Le niveau de fécondité étant en baisse, malgré tout, il reste élevé par rapport aux moyennes continentale et mondiale : respectivement estimées à 4,5 et 2,5*. En outre, il connaît des écarts importants par rapport aux milieux social et naturel, au niveau d’instruction ainsi qu’au niveau de vie des ménages.

5,5
Nombre d’enfants moyens que la femme burundaise a au cours de sa vie féconde.

4,1 à 5,7
La femme burundaise en milieu rural a un nombre moyen d’enfants supérieur à celle en milieu urbain.

3,7 à 6,6
La fécondité varie également selon les provinces. Elle est plus faible à Bujumbura Mairie et plus forte à Muyinga. Mais, en général, le taux de fécondité est plus élevé dans les régions les plus périphériques du pays

4,1 à 6,3
La femme burundaise sans instruction a une fécondité plus élevée que celle ayant un niveau d’instruction secondaire ou supérieur.

4,4 à 6,0
La fécondité varie aussi selon le bien-être économique des ménages dans lequel vit la femme. Elle est plus forte dans les ménages avec un niveau vas de revenus

*Troisième Enquête Démographique et de Santé au Burundi (EDS-III, 2016-2017), après celles de 1987 et 2010. Elle est effectuée par l’Institut de Statistiques et d’Etudes Economiques du Burundi (ISTEEBU)

** Word Population Data, 2016



Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
nunc eget Praesent ut ultricies velit, libero dolor. amet, id,