Jimbere

FAITES VOS PUBLICATIONS ICI
Kirundi French English
Basketball

Vers la fin de la phase aller, Kern increvable

Enchainant victoire sur victoire, et invaincu depuis le début du championnat de l’ACBAB. La victoire sur Muzinga (99-73) ce dimanche à Gikungu, a confirmé la détermination de Kern à dominer le championnat …

Alors que le monde sportif burundais attendait avec impatience, ce dimanche, le choc annoncé entre l’équipe nationale burundaise de football et celle mauritanienne dans l’après-midi, d’autre part, une affiche avait retenu toute l’attention des amoureux du ballon orange avant midi : Muzinga versus Kern.

En effet, les deux clubs sont actuellement côtés comme étant dans leur forme, tant dans les individualités que dans le collectif. Les résultats l’attestent. Au niveau de Muzinga, la bonne prestation durant le tournoi des héros, battus en final par Dynamo, leur a donné plus de crédibilité.

A noter aussi leur victoire, la semaine précédente, face au club le plus titré du Burundi, Urunani BBC. Côté Kern, leur constance étonne plus d’un. Enchainant 6 victoires successives, zéro défaite, ce club, qui pourtant, ne dispose pas des célèbres noms, semble s’acheminer doucement vers le sacre.

Face à Muzinga, le collectif de Kern prime

Le public immense, présent sur terrain, attendait le verdict entre les deux premiers actuels leaders du championnat. Muzinga comptait sur leur pépite, sans doute l’un des grands joueurs du moment, l’insolvable Romis Bujeje. Excellent tant en défense qu’en attaque, et surtout, le meilleur « dinkeur » du moment.

Auteur de 21 points et 5 rebonds, élu meilleur marqueur du match, il aura donné du fil à retordre à l’équipe adverse. D’autres noms comme Alpha Makuraza qui, tranquillement, affiche une statistique de 10 points par match, ainsi que Tharcy Bellard Biromo, pivot redoutable, auront tout donné, malgré la défaite.

Quant à Kern, leur victoire se définit purement et simplement par le collectif, comme l’indique Gygy Ghylain, disposant de la plateforme en ligne « For the love of the game », traitant entièrement le basketball burundais. « Ils défendent tous ensemble, et attaquent de même. L’adversaire ne saurait déterminer qui est le meilleur que l’autre. Ils travaillent collectivement. Sans doute, avec cette allure, aucune équipe ne saura les arrêter, vu qu’ils ont déjà la phase aller à leur compte. »

Ainsi, dans ce collectif, la prouesse de certains jeunes « upcoming » a marqué le festival. Carter Guy Gaël, Billy, Chris Ornel Ndayizeye (17 points), et Criff, ont été flamboyant, sous l’appui redoutable des cadres du club, les frères Alvin Ninziza (capitaine de l’équipe nationale) et Rodrigue Nishimwe dit « Busiku ».

Garderont-ils cet élan durant tout le championnat ? La constance est la clé. Le prochain rendez-vous leur opposera à l’équipe la plus populaire du championnat, Urunani BBC. Le spectacle est prometteur. A ne surtout pas rater pour ce week-end. Pour rappel, la phase aller ne compte plus que deux journées.

Cliquez pour commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

To Top
elementum elit. Phasellus mi, vulputate, Donec non tristique leo. massa odio